• Patrick Siboni

Cosmos

Les Cosmos font partie de la Famille des Astéracées. Il en existe une quarantaine d’espèces en Amérique tropicale – dont 28 sont endémiques du Mexique. Le concept botanique de Cosmos est fluctuant, nonobstant, car les caractéristiques génériques, définissant les genres Cosmos, Coreopsis et Bidens, sont en cours de redéfinition.

L’un des plus célèbres Cosmos Mexicains est le Cosmos “chocolat”, au parfum de chocolat, Cosmos atrosanguineus – dont il existe, présentement, de nombreuses variétés horticoles stériles. Cette espèce était considéré éteinte, pendant longtemps, alors que de nombreuses populations croissent, en abondance, dans les états Mexicains de Guanajuato, Querétaro et San Luis Potosí, dans les montagnes, à 1800/2500 mètres d’altitude – ou même au Cameroun.

Les Cosmos sont tellement implantés, traditionnellement, en Asie – en tant que plantes alimentaires et médicinales – qu’il est bien évident qu’ils y ont été cultivés depuis des millénaires – comme une foultitude d’autres plantes alimentaires provenant des Amériques. Ils sont, également, généreusement implantés en Afrique.

Le Cosmos bipinnatus a été utilisé pour traiter la splénomégalie, les fièvres, la jaunisse. De par la présence de l’hélianol, un alcool triterpénique, il possède, également, des propriétés anti-inflammatoires. En Afrique du sud, par exemple, il est utilisé pour éliminer les parasites de lits et de cheveux, chez les groupes Afrikaners, et traiter les maux de tête et les désordres gastriques, chez les Tribus Basothos.

Une étude, publiée en 2008, a étudié les propriétés antioxydantes et antimutagènes du Cosmos bipinnatus, en fonction de la couleur de ses pétales: blanc, rose, violet ou jaune. [10] Ce sont les fleurs à pétales violets qui l’étaient le plus.


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Tous Droits Reservés @ Patrick Siboni
  • Instagram
  • Facebook Social Icône