top of page

Super Typhon Trami

Dernière mise à jour : 17 juin 2021

Tokyo, 30 Septembre 2018 Je venais d'arriver au Japon. Quelques jours avant mon départ un Typhon commença à se former. Merde, j'avais peur que cela impacte mon vol, mais que nenni, il n'en fut rien. Je pris l'avion en tant et en heure. Les typhons, je n'en connaissais que le nom. Plutôt classe. Il éveilla ma curiosité.

Mais un typhon, qu'est ce que c'est?


Différentes dénominations sont données aux cyclones selon le bassin cyclonique où ils sévissent. Ainsi, le terme de cyclone (ou cyclone tropical) est réservé à l'océan Indien et au Pacifique sud. On parle en revanche d'ouragan en Atlantique nord et dans le Pacifique nord-est et enfin de typhon dans le Pacifique nord-ouest.

Pour qu'un cyclone se développe, la température de l'océan doit être élevée dans les 60 premiers mètres pour permettre une évaporation intense et des transferts d'humidité de l'océan vers l'atmosphère. Ce transfert est à son maximum à la fin de l'été lorsque les eaux de surface atteignent 28 à 29 °C. Cette condition thermique est indispensable à la naissance et au développement du phénomène. Ainsi, il ne se forme généralement pas de cyclone en Atlantique sud ou dans le Pacifique sud-est, où les eaux sont relativement froides. Pour la même raison, les cyclones s'affaiblissent rapidement en pénétrant à l'intérieur des terres, où ils ne sont plus alimentés en eau chaude.



©Alexander Gerst/ESA


La saison cyclonique est décidément très active sur le Pacifique cette année et le Japon est particulièrement touché. Après le typhon Cimaron fin août et Jebi au tout début du mois de septembre , c'est cette fois Trami qui impacte l'archipel nippon en ce dernier week-end de septembre.

Formé le 20 septembre, ce système tropical s'est intensifié de manière particulièrement rapide en mer des Philippines atteignant le stade de typhon le 22 septembre, et celui de supertyphon (catégorie 4) dès le 23. Au 25 septembre, Trami a atteint temporairement le stade de typhon de catégorie 5 (soit la catégorie maximale) en s'accompagnant de vents de près de 300km/h. Stationnant plusieurs jours près de Taïwan, ce typhon a fini par progresser vers le Nord et le Nord-Ouest en abordant les îles Okinawa dès le samedi 29 septembre en catégorie 2.

©Alexander Gerst/ESA


Des rafales particulièrement violentes ont été observées à son passage sur ces îles situées au Sud-Ouest de l'archipel : 202km/h à Nanji, 194km/h à Oku, 192 à Tokashiki ou encore 191km/h à Naha.

Dimanche 30 septembre, ce typhon a poursuivi sa course en direction des îles principales du Japon, en s'affaiblissant quelques peu. De grandes agglomérations et notamment Osaka ont été particulièrement touchées, perturbant fortement les transports. L'aéroport international du Kansai a par ailleurs été fermé occasionnant l'annulation de plusieurs centaines de vols, et le réseau ferroviaire de Tokyo a été totalement interrompu.

Un demi million d’habitations sur les îles Okinawa et sur l'ile de Kyushu ont notamment été privées d’électricité. Malgré les violentes rafales de vent, aucun décès n'était à déplorer. Le bilan humain faisait toutefois part d'une cinquantaine de blessés.

©Alexander Gerst/ESA


 

Mais pour moi, tout c'est bien passé. Tout ça, je n'en savais rien et j'avais bien fait attention de ne pas m'instruire avant de sortir. J'ai mis le nez dehors il devait être 22h. il faisait très chaud et humide. Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre mais je pouvais déjà sentir le four préchauffer. Par moment, un courant d'air venait chatouiller mon visage, comme l'aurait fait un sèche cheveux. Je suis parti en T-shirt avec mon sac photo. Je m'attendais à de la pluie et je me suis dis : " Toutes les fois où tu étais mouillé, tu as fini par sécher, oui? Oui, bon 100% de chance c'est très rare de l'Univers alors ca vaut le coup d'en avoir rien à foutre". Non plus sérieusement je m'étais dis : "Tant que les locaux ne stresse, pas, je ne stresse pas".

Il a commencé à pluvioter tranquillement, transformant la ville en un monde néo futuriste, toutes les lumières se reflétant au sol. Un monde étendu, un monde miroir.

Il n'y avait pas grand monde dans les rues, mais a priori, pas non plus de quoi s'en faire. Alors j'ai fais ma vie, je me suis baladé et c'était plutôt agréable. Rien d'alarmant en tous cas.

Ces femmes semblait travailler. Si elles étaient là, c'est qu'il n'y avait vraiment pas de quoi s'inquiéter. Et doucement mais surement, le vent s'est levé.

Des jeunes se sont mit à jouer dans le courant d'air. Ca avait l'air plutôt sympa. Le vent s'est calmé, et la pluie a repris la parole, en hurlant!

Je me suis assez vite rendu compte que le T-shirt coton bien que largement suffisant n'était pas du tout adapté à la situation. A terre, il y avait un paquet de cadavre de parapluie japonais. Les transparents. J'ai éclaté ce qu'il resté sur 3 ou 4 cadavres, pour récupérer les bâches plastiques. C'était les baleines qui étaient flingué. J'ai d'abord protégé mon matériel et mon appareil. Je sentais que je rentrer dans une météo pour moi hors normes, inconnue jusqu'ici.


Un coup la pluie

Un coup le vent.

En passant dans une rue, je croise des G.I. Américains venus se torcher la gueule au Japon comme l'ont probablement fait leur grand père. Je m'arrête un peu, trinque avec eux puis reprends ma route.

Soudain la pluie repart et le vent se calme. Je m'abrite dans un coin et je me dis qu'il serait temps de prendre le chemin du retour.


Je me déplace et j'arrive sur une grosse artère. Une des rare route qui porte un nom au japon; Une quelque chose Dori! J'ai retrouvé des parapluie et je me suis improvisé une combinaison. A cet endroit, le vent s'est une autre histoire. Il ne se brise plus sur rien, il trace tout droit, s'engouffrant bien volontiers dans le boulevard sur lequel, je marche.

C'était tellement puissant que cela provoquait l'euphorie. Malgré tout cela était dangereux et le danger, je ne l'avais pas encore vu. Le danger, c'est de se faire assommer en une fraction de seconde, si c'est pas décapité. Sortir par typhon, ce n'est pas une chose a faire, mais qu'est ce que vous voulez, l'ignorance permet tout. Maintenant, je sais.



 

 

64 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

WTF ?

Comments


bottom of page