Expérimentale: Source UV

There is order in Chaos

"J'ai longtemps considéré le fluo comme un truc kitch, un artifice d'halloween, souvent de mauvais goût.
Cela à cessé le jour où j'ai cherché à comprendre le phénomène.

Je l'ai reconsidéré, c'était un phénomène ondulatoire, un phénomène de mécanique quantique. 
Un univers fluorescent n'a pas besoin de "lumière" pour illuminer une scène, c'est la matière qui s'en occupe.

La source dans ce cas, excite la matière qui par absorption d'un photon va spontanément en émettre un de plus basse énergie, autrement dit de longueur d'onde plus grande.  Aussi les couleurs "possibles" ne dépendent pas de qualité de la source (ce qui est le cas dans le monde commun). Le spectre résultant par phénomène fluorescent est en quelque sorte en résonnance ondulatoire avec la structure même de l'atome. En harmonie. Toutes les couleurs ne sont pas possible, le spectre est quantifié. Et là ca devient intéressant …"