Depuis plus d'un siècle, le monde s'est considérablement transformé accélérant sont évolution de façon exponentiel.
Les domaines de spécialisations sont devenus indénombrables et les spécialistes dans cette infinie variété de disciplines ne manquent pas.    

Aussi personne ne pouvant être expert en tout, nous passons souvent a coté de nombreuses occasions de s'émerveiller.
D'ailleurs n'est ce pas ce qui caractérise le Jazz?  Sans aucune expérience, ni aucune connaissance, sauriez vous l'apprécier?  
Ma spécialité, c'est la photographie. Aussi j'ai du m'adapter et je suis un photographe "moderne". J'utilise du matériel numérique. 
Pour beaucoup, faire de la photographie numérique n'a pas beaucoup d'intérêt.
Le numérique c'est facile!   
Cette idée complètement fausse et pourtant largement rependu est née fin des années 90 et n'a pas évolué depuis. 
Imaginez vous en 1980. Vous devez partir faire un reportage en Malaisie et pour cela vous transporter une valise entière de pellicules en plus d'un boitier pesant 5kg et des optiques du même acabit.  Une fois sur place, vous faites vos photos en trimbalant a chaque fois une tonne de matériel (cela n'a pas vraiment changer). Une fois dans l'avion du retour, vous n'avez pas pu vérifier si vous aviez fait de bonne photos, vous n'avez rien plus sauvegarder et pour moment, tout votre travail peu encore être perdu etc.
Effectivement, l'arrivé du numérique a facilité de nombreuses choses mais a l'époque, la qualité n'était pas au rendez vous et le numérique n'égalé pas du tout la pellicule. Aussi pendant un temps il y a eut la guerre entre les puristes, ceux qui travailler encore en pellicule et les arrivistes.